Prochains événements:



Adresses recommandées:





Luo Hou You est un producteur de taille moyenne de la région de Zhen Yuan, à Pu'Er, que je suis depuis 2008 et à qui j'ai consacré un article complet il y'a quelques années de cela. Basé dans le village de Kucong Shan Zhai, Luo Hou You est spécialisé dans les thés de monts Wuliang et Ailao, et plus particulièrement des villages de la région de Zhen Yuan.

Village à ZhenyuanArbres à thé à ZhenyuanLuo Hou You à Zhenyuan en 2010Luo Hou You à Bing Dao en 2014
  • 1.Village à Zhenyuan
  • 2.Arbres à thé à Zhenyuan
  • 3.Luo Hou You à Zhenyuan en 2010
  • 4.Luo Hou You à Bing Dao en 2014

Si dans ses débuts Luo Hou You a produit une multitude de galettes, brutes et fermentées, ce producteur a assagit sa gamme et depuis 2011 se concentre sur deux productions de qualité : une galette brute produite chaque année, et une galette fermentée produite une année sur deux.

Quelque chose est par contre resté depuis ses début : l'habitude de donner à ses thés des références numériques, sans réelle signification, sans que ces dernières soient systématiquement reprises d'année en année, ou lorsqu'elle sont reprises sans qu'elle correspondent nécessairement au même thé. C'est ainsi que les deux thés de 2013 sont vendues sous les références 1750 pour le puerh (Pu Er tea) brut, et 1111 pour le puerh (Pu Er tea) fermenté, sans que ces thés de 2013 ne s'inspirent pour autant des productions des années passées, ou d'autres galettes portant les mêmes références.

Voyons donc ce que ces deux thés 2013 renferment !

Luo Hou You 1750 2013, un assemblage de Gu Shu d'altitude de Ailao Shan

Fidèle aux habitudes de ce producteur ce thé, qui est une des principale production de l'année, ne provient pas d'un village unique mais vient de différents jardins de Ailao Shan, sélectionnés et assemblés par Luo Hou You. Assemblage donc mais de qualité, provenant exclusivement d'arbres anciens de 150 à 400 ans, situés entre 1750 et 2000 mètres d'altitude (d'où le « nom » de la galette ?).

Luo Hou You se focalise en effet ces dernières années sur des productions haut de gamme et a laissé de coté les thés de jeunes arbres pour se concentrer exclusivement sur des assemblages produits à 100 % à partir d arbres anciens, ce qui explique notamment le prix de la 1750 de 2013, sensiblement plus cher que certaines galettes Luo Hou You produites il y'a quelques années de cela.

Chargement du thé...

Un sans faute et une belle réussite donc avec ce thé, non seulement pour les amateurs de jeunes puerh (Pu Er tea) frais, mais aussi pour ceux qui songeraient à en mettre un tong de coté dans leur cave. Voyons pour le situer ce qui ressort d'une dégustation en parallèle face à la galette Lou Hou You phare de 2012, pressée sous la référence 006.

comparatif

Luo Hou You 006 2012 vs. 1750 2013

Dégustation des deux thés de l'année produit par Luo Hou You en 2012 (référence 006) et 2013 (référence 1750).

Les deux galettes sont visuellement assez proche, la galette de 2013 affichant juste un diamètre un peu plus petit et des feuilles visiblement plus fines.

A l'infusion on voit clairement l'effet du temps sur l’aînée des deux thé, avec une liqueur nettement plus sombre, dans laquelle transparaît une maturation particulièrement rapide et profonde, typique des thés de ce producteur. Outre la couleur de la liqueur, on retrouve pour les deux thés les mêmes nuages à la surface du disque, reflet de la richesse du matériau employé.

Au nez on retrouve aussi immédiatement un caractère commun, particulièrement fruité et lumineux. Comme le laissait entendre la liqueur, le thé de 2012 apparaît cependant comme bien marqué par les arômes secondaires de début de maturation, avec quelque chose de typique de puerh (Pu Er tea) bien sculptés par le temps, et à qui on attribuerait aisément quelques années de plus.

Le 1750 de 2013 apparaît au nez comme plus frais, printanier, là où le 006 de 2012 affiche un caractère plus corsé, très légèrement camphré, et forgé par le temps. Au palais c'est dans la continuation, avec un 2013 très vert, frais, fruité, et un 2012 nettement marqué par la maturation, avec des arômes plus travaillés et les soupçons d'un début de fraîcheur camphrée.

On retrouve bien dans ces deux une charpente forte beaucoup de corps, un hui gan frais et puissant. A coté du 006 de 2012, le 1750 semble un peu plus vif, nerveux, d'une part par sa jeunesse mais aussi peut être par la nature des feuilles employées.

Bien qu'il s'agisse de deux thés bien différents, issus d'assemblages distincts, on y retrouve bien à la fois la marque de la région, mais aussi la patte et la vision de Luo Hou You, avec des thés à la jeunesse particulièrement aromatiques et à la charpente puissante, qui produisent à travers la maturation un caractère typique des thés de ce producteurs.

Luo Hou You 1111 2013, un puerh (Pu Er tea) fermenté haut de gamme issus d'arbres anciens

Ceux qui connaissent la galette fermentée 1111, produite par Luo Hou You en 2011 seraient tenté de croire que ce nouveau puerh (Pu Er tea) fermenté, qui porte la même référence et est emballé du même emballage en est la nouvelle édition, et soit basée sur le reste des feuilles de 2011, soit basée sur la même recette millésime 2013. Or cela serait mal connaître les habitudes de ce producteur et il n'en est rien ! Luo Hou You aime bien le chiffre 1111, qui se retient bien, et a décidé d'appeler son fermenté de 2013 ainsi, sans qu'il n'y ait le moindre rapport avec le thé produit sous le même nom en 2011, et est cette année basée sur des feuilles d'une toute autre qualité.

La 1111 de 2013 est basée sur un assemblage de feuilles de 2012 et 2013 de la région de Zhen Yuan, venant des montagnes Wuliang et Ailao. Particularité notable de ce nouveaux thé fermenté, il n'est basé que sur des arbres anciens (Gu Shu Cha), rarement utilisés pour produire des puerh (Pu Er tea) fermentés. Le prix nettement plus élevés des arbres anciens les prédispose en général aux puerh (Pu Er tea) brut, et les puerh (Pu Er tea) fermentés, généralement vendu bon marchés, sont dans la grande majorité des cas produit à partir de jeunes arbres de productions plus ou moins intensive.

Or Luo HouYou a typiquement une approche contemporaine et créative du puerh (Pu Er tea) fermenté, ne suis pas les critères en place ou les références du passé, et voit avant tout dans cette famille de thé un champ d'expression permettant de faire émerger des caractères nouveaux. Et pour cela Luo Hou You applique désormais au puerh (Pu Er tea) fermenté l'exigence de qualité du matériau qu'il poursuit pour ses productions brutes, en se concentrant sur des arbres anciens, gustativement plus riches et complexe que les arbres de grande plantation. Cette nouvelle tendance aux puerh (Pu Er tea) fermenté haut de gamme se retrouve d'ailleurs chez d'autres producteurs, notamment de la région de Pu'Er comme par exemple Lancang Gu Cha, qui produisent aussi depuis quelques années des fermentation fines à partir d'arbres anciens.

Bien entendu il convient de ne pas massacrer cette richesse initiale de la feuille par la fermentation, mais de subtilement jouer avec elle pour construire une richesse nouvelle. Car utiliser des vieux arbre a bien entendu un coût, la 1111 fermentée étant vendue au prix de sa sœur brute, ce qui n'est pas courant pour un puerh (Pu Er tea) fermenté, domaine généralement bon marché. Pour justifier ce prix, on est donc en mesure de s'attendre à quelque chose qui, pour un puerh (Pu Er tea) fermenté, sortirait du commun, et dans lequel se la qualité des feuilles se refléteraient. Paris tenu par Luo Hou You ? La réponse dans la tasse :

Chargement du thé...

De toute évidence le paris est tenu par Luo Hou You, qui nous a produit cette année un puerh (Pu Er tea) fermenté atypique par la richesse et la pureté de ses arômes, et en sortant des références aux vieux puerh (Pu Er tea) nous montre ce que peut être un puerh (Pu Er tea) fermenté haut de gamme aujourd'hui.

On est aussi par rapport aux fermentations que ce producteur a produit ces dernières années, face à quelque chose d'indéniablement plus fin, plus pur, lumineux et subtil. C'est particulièrement flagrant si on compare la 1111 de 2013 avec sa grande sœur produite sous la même référence en 2011.

comparatif

Luo Hou You 1111 2011 vs. 1111 2013

Dégustation en parallèle de deux galettes fermentées produites par Luo Hou You sous la même référence 1111, l'une en 2011, l'autre en 2013, qui bien qu'elles portent le même numéro n'ont à vrai dire dans la tasse pas grand chose qui les rapprochent !

En observant les galettes on remarque que l'édition 2011 est légèrement plus petite, mais surtout beaucoup plus compressée que l'édition 2013. Alors que les feuilles de cette dernières se délient presque tout seul sous le pic à thé, l'édition 2011 semble un vrai bloc de béton, dont on peine à extraire des blocs compacts de feuilles.

Au rinçage l'édition 2011 produit une liqueur largement plus sombre, malgré que les feuilles ne soient pas encore déliées. Les deux galettes se rejoignent par contre sur les nuages qui se déploient sur le disque de la liqueur.

Au parfum l'édition 2011 est nettement plus renfermée, timide, là ou la 2013 est clairement plus expressives et généreuse, avec des parfums beaucoup plus intenses, aiguisés et subtils.

Au goût l'édition 2011 est très dense, avec une liqueur particulièrement épaisse, un thé très en bouche avec beaucoup de corps, mais passez peu d'expression dans le nez. A coté de cela l’édition 2013 est incomparablement plus fruitée, aiguisée, se développe nettement plus dans le nez et la bouche.

Tandis ce que le 2011 pouvait facilement sembler un peu terne terne, renfermé, le 2013 est éclatant, lumineux, fruité.

En ressort deux thés qui n'ont de toute évidence à voir que leur nom, dont les feuilles et la fermentation exprime des caractères très différents. Si l'édition 2011 pouvait aisément décevoir l'amateur de puerh (Pu Er tea) contemporain subtils, manquait de complexité et d'une certaine finesse, le thé produit en 2013 sous ce nom est quand à lui éclatant, riche, fruité, et possède une finesse et une qualité remarquable.

Si ainsi les deux 1111 produites par Luo Hou You en 2011 et 2013 n'ont pas grand chose à voir, avec une nette supériorité pour l'édition 2013, le caractère gustatif de ce nouveau puerh (Pu Er tea) fermenté n'est pas non plus tout à fait nouveau, et rappelle à bien des égards une des fermentation à mes yeux les plus réussies de ce producteur : l'excellente 6001 produite en 2009, épuisée depuis et très regréée des amateurs de puerh (Pu Er tea) fermentés modernes.

comparatif

Luo Hou You 1111 2013 vs. 6001 2009

A l'infusion, la liqueur du 1111 de 2013 apparaît plus sombre que son aînée de 2009. Au goût on est par contre tout de suite face à quelque chose de commun. Ces thés se rejoignent en effet tout à fait dans leur rondeur, leur touches fruités, leur dimension épicée, mais aussi dans la complexité qu'ils expriment au nez et le soyeux typique de leur liqueur.

Cela étant dit si on et dans le même ton ils affichent aussi des différences évidentes. Le 1111 apparaissant plus épais, plus dense avec des arômes plus profond.,Plus généreux il développe aussi des arômes plus fruité, et notamment de belles touches de cerises, moins présentes dans la 6001 de 2009.

A coté cette 6001 de 2009 semble plus fine, plus dans les épices et moins dans le fruit. Ce thé apparaît aussi comme plus léger, et travaillé par quelques années de maturation sèche, là ou la nouvelle 1111, qui s'annonce déjà au moins aussi réussie n'est par contre pas encore entièrement posée, et gagnera encore en équilibre avec le temps.

Que retenir des millésimes 2013 de Luo Hou You ?

L'année 2013 apparaît comme une très bonne année pour ce producteur. Poursuivant la simplification de sa carte débutée en 2011, mais aussi l'orientation vers du pur Gu Shu, Luo Hou You signe cette année deux très bonnes galettes, sous le signe de la qualité.

L'édition brute, estampillée du numéro 1750 ressort comme un très bon assemblage d'arbres anciens, et se situe avec raffinement dans la continuité de la 006 pressée en 2012 et offre aussi bien une bonne qualité aromatique que de belles promesses pour le futur.

La nouvelle fermentation de Luo Hou You, pressée sous la référence 1111 marque un tournant avec l'emploi d'arbres anciens de qualité, approche contemporaine et encore rare dans le domaine du puerh (Pu Er tea) fermenté. Ce thé, d'une grande finesse et richesse aromatique place la barre bien plus haut que la dernière fermentation de ce producteur, et nous renvois plus vers le domaine gustatif de l'excellente 6001 de 2009, avec peut être une richesse nouvelle.

Deux galettes qui ont de toute évidence leur place sur l’étagère de l'amateur de puerh.


Une question?
Plus d'information?

Laissez nous votre email, nous vous recontacterons:


Votre nom:
Etes vous:
Votre email:
Votre message: