Des adresses que nous vous recommandons particulièrement:





Hong Kong est un des temples du puerh, en particulier du puerh (Pu Er tea) âgé, et une destination de rêve pour bon nombre d'amateurs et de collectionneurs de puerh. Bien que situé à vol d'oiseau à un millier de kilomètres du Yunnan, Hong Kong a joué un rôle important dans l'histoire du thé puerh, sur lequel je reviendrai dans de futurs articles. C'est notamment, aujourd'hui, avec Taiwan un des lieux culte du puerh (Pu Er tea) âgé, et se trouvent à Hong Kong quelques unes des plus belles collections et stocks de puerh (Pu Er tea) anciens. C'est d'ailleurs quasi exclusivement sous cette forme que le puerh (Pu Er tea) est consommé à Hong Kong, et en général, les cartes des tea house ne sont composées que de puerh (Pu Er tea) "sombres", soit âgés d'au moins 10 ou 20 ans, soit fermentés pour les thés les plus jeunes.

Rues de Hong Kong
  • 1.Rues de Hong Kong

Le marché des puerh (Pu Er tea) âgés est vraiment un marché à part entière, qu'un article ne suffirait pas à présenter et le non connaisseur peut vite se sentir perdu, surtout face à la multitude et la variété des produits que l'on trouve à Hong Kong. Le puerh (Pu Er tea) vieilli étant à Hong Kong un produit consommé depuis longtemps, et donc un produit très répandu, il convient tout d'abord de séparer les puerh (Pu Er tea) de consommation courante, en général très marqués par leur âge et aux prix pouvant encore être abordables, les puerh (Pu Er tea) d'amateurs, plus fins ou particuliers et les puerh (Pu Er tea) cotés ou de collection. Ces derniers constituent encore un univers à part, qui s'approche presque plus du marché des antiquités que de celui des amateurs de thé. Comme tout objet rare et ancien, il existe en effet un certain nombre de thés, provenant de producteurs historiques, très recherchés par les collectionneurs et qui peuvent atteindre des prix tout à fait inimaginables. Dans cette gamme, il n'est généralement plus uniquement question d'arômes, et les thés sont connus des collectionneurs par ce qui permet d'identifier tel millésime ou série rare ; la rareté étant le principal facteur définissant la cote de ces thés.

Détail d'une galette de collectionEtallage d'une petite boutique de thé à Hong KongCha Lou, salon de thé très populaires où l on consomme depuis très longtemps du puerh <span class='translation'>(Pu Er tea)</span> sombrePuerh agé accompagnant des Dim Sum (vapeur) dans un salon de thé de Hong Kong
  • 1.Détail d'une galette de collection
  • 2.Etallage d'une petite boutique de thé à Hong Kong
  • 3.Cha Lou, salon de thé très populaires où l on consomme depuis très longtemps du puerh (Pu Er tea) sombre
  • 4.Puerh agé accompagnant des Dim Sum (vapeur) dans un salon de thé de Hong Kong

Rien que pour ce qui est des thés simplement voués à être consommés, on trouve sur les étagères des tea house de Hong Kong, outre la variété de millésimes et producteurs, une grande variété de caractères selon les conditions de stockage de ces thés, décuplant encore l'énorme éventail de ce que recèle la ville. Les puerh (Pu Er tea) âgés développent, en effet, des différences de caractères radicales selon les conditions de leur stockage ; en particulier les conditions telles que l'humidité, la température et le renouvellement de l'air, caractérisent les différentes phases de stockage que le thé aura vécu. On entend souvent dire qu'en raison du climat tropical, de la chaleur et de la forte humidité ambiante de Hong Kong, les puerh (Pu Er tea) y étant stockés sont fortement marqués par cette moiteur et possèdent des arômes "humides". C'est cependant très réducteur et partiellement inexact et l'on trouve à Hong Kong des thés aux passés très divers, proposant des arômes très variés. A vrai dire la présence, à Hong Kong, de nombreux thés issus de stockage humide, tient plus dans la culture du thé de cette région que dans la réalité climatique de l'île. Si en effet, le climat extérieur de Hong Kong peut être particulièrement humide, Hong Kong est une ville particulièrement développée, où l'on contrôle depuis longtemps les conditions climatiques intérieures, que ce soit des habitations ou des commerces (peu de gens vivent ou font du shopping dans des environnement à 90% d'humidité) ou des stocks, qu'il s'agisse de denrées alimentaires, ou de nombreux produits manufacturés, notamment à base de papier ou de technologie.

Hong Kong, une ville poussée dans la foret tropicaleHong Kong, une ville poussée dans la foret tropicaleHong Kong, une ville poussée dans la foret tropicalePuerh agé issu d'un stockage Sec à Hong Kong (Vesper Chan)
  • 1.Hong Kong, une ville poussée dans la foret tropicale
  • 4.Puerh agé issu d'un stockage Sec à Hong Kong (Vesper Chan)

Le stockage humide du puerh (Pu Er tea) est donc quelque chose de voulu, recherché et contrôlé, et non une fatalité liée à l'environnement ambiant. La présence à Hong Kong d'autant de puerh (Pu Er tea) ayant subi un certain nombre d'années dans l'humidité est ainsi, avant tout, lié aux goûts du consommateur local, et à la forte consommation de puerh (Pu Er tea) agé dans la vie de tous les jours, poussant dès lors à raccourcir au plus la durée de maturation du puerh (Pu Er tea) afin qu'il devienne "buvable" pour le consommateur Hong Kongais. Un certain nombre de puerh (Pu Er tea) du marché de Hong Kong proviennent d'ailleurs de stocks situés en Chine (notamment à Guangzhou), proposant du stockage humide à moindre coup, face au prix astronomiques de l'immobilier de Hong Kong.

Celui qui connait Hong Kong, saura donc y trouver, non seulement du puerh (Pu Er tea) marqué par un certain stockage humide, mais aussi des thés stockés en atmosphère nettement plus sèche, ainsi qu'une multitude d'entre deux, issus généralement d'un dosage fin entre stockage humide et stockage sec. Car Hong Kong n'est pas qu' un énorme stock de puerh (Pu Er tea) âgé, et à Hong Kong le vieillissement du puerh (Pu Er tea) est une véritable culture dans laquelle certains sont devenus maître dans l'art de sculpter, avec les années, le caractère d'un thé donné. Pour cela, on le fait parfois passer d'une pièce de stockage à l'autre, construites de manières différentes et dans des matériaux différents, mais aussi situés en différents points de l'ile (qui malgré sa petite taille, propose des conditions climatiques très variables d'un point à l'autre). Puis on affine les choses, ne serait-ce qu'en déplaçant un tong entre le premier et le 6ème étage d'un bâtiment, voire le premier niveau et le 6ème niveau d'une étagère, ceci ayant sur le long terme une influence claire sur le thé!

Un certain nombre de collections et de stocks, en particulier pour les thés cotés ou le marché de gros, n'ont pas pignon sur rue, et il convient d'être introduit ou d'être du milieu du puerh (Pu Er tea) pour y avoir accès. Mais rassurez-vous, le simple amateur trouvera lui aussi largement de quoi se mettre sous la dent et de très bons thés à acheter, entre la multitude de petites boutiques, souvent pas données et parfois un peu douteuses mais dans lesquelles on trouve de temps en temps la perle rare, et les tea house réputées, généralement en place depuis de nombreuses années. Ces dernières possèdent souvent 3 clientèles bien distinctes. Le grand public à la recherche de thés fins, voire le touriste ou la personne de passage à Hong Kong, pour celles situés dans les quartiers les plus fréquentés ; une grande partie des produits mis en avant lui étant généralement destinée. Ensuite l'amateur averti, souvent étudiant ou ancien étudiant des maîtres de thé à l'origine de ces enseignes, et recherchant avec précision certains thés. La troisième catégorie est celle des collectionneurs, amateurs de thés d'exceptions, cotés ou de collection, catégories dont grand public ignore souvent l'existence. Selon les boutiques, ces produits sont mis en avant, entrevus, voire en arrière boutique, le gros de la clientèle de passage ne repartant généralement pas avec une galette à plusieurs milliers d'euros sous le bras.

Lock Cha Tea ShopVesper Chan (The Best Tea House)Yabo cha fangSun Sing Tea Shop
  • 1.Lock Cha Tea Shop
  • 2.Vesper Chan (The Best Tea House)
  • 3.Yabo cha fang
  • 4.Sun Sing Tea Shop

Parmi ces tea shop réputés j'en ai sélectionné pour vous quelques uns, que je vous invite grandement à aller découvrir lors de votre prochain passage à Hong Kong, que vous cherchiez juste un bon thé à ramener, un thé d'exception, voir LA galette historique qui couronnera votre collection!

Lock Cha Tea Shop (Wingchi Ip)

290B Upper G/F, Queen's Road, Central / Sheung Wan,
Hong Kong

Lock Cha Tea ShopLock Cha Tea ShopWingchi Ip, fondateur de Loch ChaThéières à Lock Cha Tea ShopLock Cha Tea Shop
  • 1.Lock Cha Tea Shop
  • 3.Wingchi Ip, fondateur de Loch Cha
  • 4.Théières à Lock Cha Tea Shop
  • 5.Lock Cha Tea Shop

Que ce soit la prestigieuse maison de thé abritée par le musée du teaware, ou la boutique située dans le quartier de Sheung Wan, Lock Cha fait, sans aucun hésitation, partie des meilleures adresses pour l'amateur de thé et le collectionneur de puerh (Pu Er tea) d'exception. Derrière ces deux établissements, Wing Chi Ip, un des plus grands noms du thé et de la céramique de Hong Kong. Grand collectionneur de théières d'exception Wing Chi Ip est aussi un des grands spécialistes des théières du Zi Sha (terre "violette" à l'origine de la renommée de YiXing) et fait partie des premiers à avoir importé et fait connaître ces théières, dans les années 80, à Hong Kong . Mais Wing Chi Ip est aussi depuis longtemps un des plus grands spécialistes en puerh, et est notamment professeur invité dans différentes universités chinoises, directeur exécutif de la World Tea Union, membre fondateur de la Hong Kong Tea Association et consultant de la Fujian Tea Culture Association et Yunnan Tea Association.

L'histoire de Lock Cha Tea Shop commence en 1991, par un petit magasin de vente au détail à Shatin, Hong Kong. En ce temps là, tout le thé chinois arrivant à Hong Kong passait par les entreprises d'état chinoises (CNNP) et étaient généralement des mélanges de grades et de qualités moyennes et était souvent re-torréfié à Hong Kong. Là où Lock Cha se distingue rapidement, c'est par ses propres filières d'importation de thé vert et de oolong, passablement en marge de ce qui était alors posé par le gouvernement Chinois. Et surtout par un thé de saison et de terroir unique, provenant directement de petits producteurs Chinois, qui, par sa différence, vaudra vite à Lock Cha une solide réputation.

Dès l'ouverture de la Chine en 1999, Lock Cha prend de l'essor avec notamment l'ouverture d'une entreprise d'import-export en Chine continentale, d'atelier de céramiques à Yi Xing, et enfin en 2003 d'une prestigieuse tea house au coeur du musée du teaware. Le puerh (Pu Er tea) n'est, bien sûr, pas mis à l'écart, et très vite Wing Shi Ip se passionne pour ce thé, dont il suivra activement toute l'évolution durant les 20 dernières années. Ceci depuis Hong Kong, mais aussi grâce à d'innombrables voyages en Chine qui lui permettront de réunir une très prestigieuse collection de thés.

Entrée de Lock Cha Tea ShopDégustation de thés à la boutiqueEchantillons des thés proposés par Lock Cha Red Mark, prestigieux thé de collectionQuelques unes des galettes proposés par la boutique
  • 1.Entrée de Lock Cha Tea Shop
  • 2.Dégustation de thés à la boutique
  • 3.Echantillons des thés proposés par Lock Cha
  • 4.Red Mark, prestigieux thé de collection
  • 5.Quelques unes des galettes proposés par la boutique

Aujourd'hui Lock Cha Tea Shop a l'allure d'une petite boutique de Queen's Road, entre Central et Sheung Wan. Lumière chaude et tamisée, décoration élégante et raffinée, on est tout de suite frappé en entrant à Lock Cha par le calme, le silence et la sérénité qui règnent dans le lieu où on est immédiatement invité à déguster quelques grands crus. Ici, peu de thés sont exposés en vitrine, l'espace d'exposition étant plus utilisé pour les pièces de céramiques et de porcelaine fine. C'est donc essentiellement devant la table à thé ce que cela se passe. Derrière, des alignements de bocaux de verre et des empilements de boites de bambous, à l'image des paniers à vapeurs des Dim Sum de la ville, recèlent les échantillons d'une large collection de thés de qualité sélectionnés par Wingshi Ip. Outre les thés verts, blancs et oolong, on y trouve de nombreux puerh (Pu Er tea) de qualité issus des 30 dernières années, dont certains sont fabuleux (à des prix oscillant entre moins de 100 euros à quelques centaines d'euros). Pour les collectionneurs ou les amateurs fortunés, c'est en arrière boutique que cela ce passe, là où se trouvent bon nombre des grandes galettes qui ont marqué l'histoire du puerh. Le collectionneur pourra notamment rêver devant d'authentiques red mark et blue mark des années 50, ou s'acheter des choses "légèrement" plus abordables comme des yellow mark des années 70.

The Best Tea House (Vesper Chan)

G/F, Great Wall Factory Building
11 Cheung Shun Street, Lai Chi Kok,
Kowloon (Hong Kong)

The Best Tea HouseVesper Chan, fondateur de The Best Tea HouseThe Best Tea HouseThe Best Tea House
  • 1.The Best Tea House
  • 2.Vesper Chan, fondateur de The Best Tea House
  • 3.The Best Tea House

Une des adresse incontournables de Hong Kong pour l'amateur de puerh (Pu Er tea) est bien sûr The Best Tea House, qui compte désormais 4 boutiques à Hong Kong (deux sur l'ile de Hong Kong et deux à Kowloon), et dont la principale et plus prestigieuse se trouve au 11 Cheung Shun Street dans le quartier de Lai Chi Kok (Kowloon). Outre les boutiques de l'ile, The Best Tea House a désormais une implantation au Canada et ouvrira ses portes en Chine continentale dans le courant de l'année . C'est il y'a plus de 20 ans, en 1988, que Vesper Chan, un des autres grand maîtres de thé de Hong Kong, fonde avec son argent propre The Best Tea House, qu'il dirige depuis, avec raison et discernement, alliant avec grand équilibre passion et savoir du thé avec sens des affaires.

Vesper Chan fait probablement partie des premiers de l'ile à s'intéresser, dès les années 90, aux jeunes puerh (Pu Er tea) verts, dans un contexte où l'on ne buvait à Hong Kong que du puerh (Pu Er tea) âgé, et est considéré comme un des pionnier du stockage sec, aux antipodes de ce qui était alors pratiqué à Hong Kong . La célèbre 88 qing, une 7542 de la fin des années 80, dont le stock entier fut acheté par Vesper Chan, peu de temps après sa production et stockée par ses soins en environnement sec, est notamment rentrée dans l'histoire du puerh (Pu Er tea) et fait partie des must have de nombreux collectionneurs. Outre cette célèbre galette, Vesper Chan stocke depuis 20 ans de nombreux thé de renom et, outre être expert dans l'art d'infuser le thé, il est aujourd'hui considéré comme un des grands spécialistes du stockage du puerh (Pu Er tea) mais aussi du oolong. Amateur de jeunes puerh (Pu Er tea) depuis ses débuts, il a aussi produit, ces dernières années, différents puerh (Pu Er tea) prestigieux, notamment une galette réalisée exclusivement à partir d'un des plus vieux arbres à thé du Yunnan, et il supervise différentes productions et un stockage (sec) dans le Yunnan.

Quelque unes des théières proposées par The Best Tea HouseQuelque unes des nombreuses Chi Tse Been Cha de rêve du Best Tea HouseEn arrière boutique, une partie du stock ancien de Vesper Chan, stocké en stockage secEn arrière boutique, une partie du stock ancien de Vesper Chan, stocké en stockage sec
  • 1.Quelque unes des théières proposées par The Best Tea House
  • 2.Quelque unes des nombreuses Chi Tse Been Cha de rêve du Best Tea House
  • 3.En arrière boutique, une partie du stock ancien de Vesper Chan, stocké en stockage sec

La boutique principale, à Kowloon est une véritable caverne d'Ali baba: thés verts, blancs, oolong jeunes et âgés de grande qualité, mais aussi une multitude de belles pièces, théières anciennes, et bien sûr, des puerh (Pu Er tea) d'exception. L'amateur ou le collectionneur qui en a les moyens profitera, sans aucun doute, de l'opportunité pour mettre la main sur quelques raretés spécifiques de la maison, comme un petit bout de la célèbre 88 qin (quelques centaines d'euros les 100g), ou d'autres puerh (Pu Er tea) ou oolong plus abordables, stockés par Vesper Chan. Bien sûr, les grand classiques et autres puerh (Pu Er tea) de collection ne sont pas manquants, et les étagères de la Best Tea House font rêver. Multitudes de Chi Tse Been Cha, 7542 des 30 dernières années (compter entre 500 et 3000 euros la galette), ou dans de plus petits budgets des green et yellow marks des années 90 et 2000. Outre ces grands classiques, on y trouvera de nombreuses galettes moins connues du grand public mais tout aussi prestigieuses, datant des années 80 et 90 et débutant à quelques centaines d'euros. Pour les plus petits budgets on y trouvera aussi des puerh (Pu Er tea) en vrac, de 10 à 30 ans d'âge, à des prix beaucoup plus raisonnables (moins de 100 euros les 100g).

Mais là ou se distingue aussi l'enseigne au sein du paysage Hong Kongais, c'est dans la sélection de jeunes puerh (Pu Er tea) bruts qu'elle propose. Vesper Shan n'étant pas pour rien un des premiers à Hong Kong à avoir apprécié, soutenu et misé sur le jeune puerh (Pu Er tea) brut, the Best Tea House apparaît comme un des rares lieux de Hong Kong où l'on vous proposera et conseillera des puerh (Pu Er tea) bruts de qualité des 5 dernières années, provenant de différents producteurs et finement sélectionnés par la maison. Parmi eux, des séries de galettes haut de gamme pensées et produites par Vesper Chan, dont certaines, goûtées sur place, sont effectivement de très haute qualité.

Enfin l'amoureux de thé, que ce soit de puerh (Pu Er tea) ou de oolong, n'hésitera sûrement pas à profiter de son séjour à Hong Kong pour, si celà est possible, prendre un cours, ou se joindre à un cours que le célèbre maître donne sur place depuis les années 90, et à se perfectionner ainsi dans sa connaissance du thé et l'art du gung fu (se renseigner sur place).

Yabo cha fang (Yip Wai Man)

Jiulong wangjiao ya jie lao jie 120 hao c dixia
Hong Kong

Yabo cha fangYip Wai Man, fondateur de  Yabo cha fangYabo cha fangEliza Liu, qui gère  Yabo cha fang
  • 1.Yabo cha fang
  • 2.Yip Wai Man, fondateur de Yabo cha fang
  • 3.Yabo cha fang
  • 4.Eliza Liu, qui gère Yabo cha fang

Peut être moins reconnue que les deux enseignes précédentes, Yabo cha fang, incontestablement une des meilleures tea shop de Hong Kong, est un lieu à ne pas louper. Fondé par Yip Wai Man et tenu par Eliza Liu une de ses élèves, le lieu est à l'image de ce personnage atypique. Yip Wai Man est tout d'abord un grand maître et spécialiste Hong Kongais du thé et du puerh, mais c'est aussi et surtout quelqu'un pour qui le thé est avant tout une culture, et qui n'a cessé toute sa vie d'oeuvrer pour la culture du thé et sa diffusion à travers différents médiums, par les livres qu'il a écrits, mais aussi par des médias plus novateurs tel que la radio ou la télévision. On lui vaudra ainsi un certain nombre de happenings particulièrement surprenants, comme de gravir les hauteurs de l'Himalaya avec un petit groupe, pour y faire le thé, ou encore de confronter la lenteur et le calme du gung fu avec la vitesse et le bruit, en organisant une dégustation détonante au beau milieu d'un circuit de formule 1... Mais au delà de ces performances, le thé a, avant tout, pour professeur Yip une dimension sociale, pose un lien entre les gens, et c'est cette dimension que l'on retrouve derrière ses différentes initiatives, qu'elles soient événementielles ou prennent place dans l'espace de Hong Kong comme ce Tea Shop, son jardin à thé expérimental ou encore, un lieu ouvert dédié à la pratique de la musique qu'il a crée pour la jeunesse de Hong Kong.

Yabo cha fangYabo cha fangYabo cha fangYabo cha fang
  • 1.Yabo cha fang

Yabo cha fang possède ainsi une atmosphère unique. Bien que totalement ouverte, la boutique ne s'annonce pas comme un lieu totalement public, mais plus comme une sorte de club, ou un lieu associatif réservé aux membres. A l'intérieur, ambiance feutrée, tamisée, et des amas de galettes et d'autres thés, donnant presque l'impression de rentrer chez un antiquaire. Parmi elles, bon nombre de grandes références des 30 dernières années, mais aussi de nombreux thés moins connus dont certains gagnent à être gouttés! Mais au delà de cet agencement soigné et chaleureux, on appréciera la chaleur humaine qui se dégage de l'atmosphère. Ici on vient se rencontrer, échanger, partager sur le thé, devant quelques tasses et l'on a de fortes chances de croiser d'autres amateurs de bonnes feuilles.

Les thés proposés sont bien entendu à la hauteur de l'ambiance qui règne dans cette boutique, qu'il s'agisse de belles pièces de thés anciens, de puerh (Pu Er tea) plus accessibles, mais aussi de thés frais, verts, blancs et oolong de très grande qualité. Le lieux propose aussi un certain nombre de théières de Yixing, de tasses et d'autres accessoires, pas données, mais à la confection particulièrement pointue. On remarquera notamment différentes séries qui ont étés pensées et dessinées par Yip Wai Man afin de tirer le meilleur de chaque type de thé. Un livre, édité par professeur Yip et disponible dans la boutique présente d'ailleurs ces différentes pièces et décrit brièvement l'art d'infuser chaque type de thé avec celles-ci.

Yabo cha fangYabo cha fangYabo cha fangEYabo cha fang
  • 4.EYabo cha fang

La boutique étant tenue par des spécialiste du thé, formés par le professeur Yip, on appréciera aussi grandement la qualité des informations et des conseils donné sur les thés, la maîtrise avec laquelle ils sont préparés, mais aussi la passion de ceux qui habitent le lieux. Loin d'un discours commercial voué à vanter les produits de la maison, les discussions dérivent vite des produits vers d'autres dimensions de la culture du thé, des expériences et un savoir partagé. Finalement, et bien qu'il s'agisse d'une tea shop, on en garde et retient en sortant la mise en avant de dimension culturelle et sociale, qui transpirait dans l'atmosphère du lieu, un lieu où en tant qu'amateur de thé l'on a sa place.

Sun Sing Tea House (Kings Yeung & Henry Yeung)

Shop 16A, Carnarvon Road, Tsim Sha Tsui,
Kowloon (Hong Kong)

Sunsing Tea ShopSunsing Tea ShopSunsing Tea ShopSunsing Tea Shop
  • 1.Sunsing Tea Shop

Sunsing, qui outre la boutique de Kowloon, possède une tea house à Causeway Bay, fait aussi partie des grands vendeurs de thé de Hong Kong et possède un impressionnant catalogue de puerh (Pu Er tea) anciens. Fondée en 1996 par Kings Yeung et son fils Henry Yeung, cette boutique est l'aboutissement d'une vie passée dans le commerce du thé. Kings Yeung, né en 1951 travaille dans le milieu du thé depuis qu'il a 17 ans, et après de longues années dans l'industrie et la vente du thé, il co-monte en 1979 une entreprise de vente en gros et d'import-export avant de fonder finalement sa propre boutique en 1996. Ce parcours lui vaudra une grande maîtrise de la qualité, de la sélection et du stockage du puerh, mais aussi un très large réseau et une excellente connaissance du marché.

Le catalogue de Sunsing est à l'image du parcours de son fondateur. Outre un large pannel de thés verts, blancs, ainsi que de oolong provenant de Taiwan et de Chine continentale, l'enseigne propose une grande variétés de puerh, et notamment de galettes de collection couvrant près de 100 ans d'histoire du puerh. On y trouvera ainsi un certain nombre de galettes antiques des années 1900, ainsi que tous les grands classiques des périodes dites des masterpiece (1950-1970) et des Chi Tse Been Cha (1970-1997), des red mark et blue mark des années 50, des yellow and green mark des années 70, etc. Tout en restant dans les grandes galettes historiques, on trouvera un certain nombre de bonnes choses plus abordables (sous les 1000 euros la galette) datant de la fin des années 90. Certaines de ces galettes existent aussi en boites de 10g, permettant ainsi à l'amateur de se faire par exemple une idée de l'arôme des grands thés d'avant 1950 sans vider intégralement son compte en banque.

Enfin pour les plus petits budgets ou pour une consommation plus régulière, Sunsing propose un certain nombre de puerh (Pu Er tea) no name en vrac et en galettes, des années 70 à 2000, dans lequel il y a de très bonnes choses à moins de 100 euros les 100g. Enfin pour ceux qui désireraient parfaire leur connaissance de l'histoire des puerh (Pu Er tea) anciens, Sunsing propose des cours sur le thé, et notamment (pour une centaine d'euros) un cycle de 5 leçons sur les différentes périodes du puerh.

La boutique, lumineuse, luxueuse et d'une propreté clinique n'est pas sans faire penser à une bijouterie. Tandis que la majeure partie s'adresse au grand public (thés frais, jeunes puerh, puerh (Pu Er tea) en petits conditionnements), une vitrine reprend un certain nombre des belles pièces proposées, tandis que le reste se feuillette, sur catalogue et sur demande, devant quelques tasses de bon thé. Si, ainsi, le catalogue est prestigieux, les fondateurs et responsables de la boutique réputés, les employés très qualifiés au sujet des thés qu'il sont en mesure de vous présenter et faire goûter, l'amateur un peu trop curieux ne manquera probablement pas d'être gêné par l'ambiance qui règne et une sorte d'opacité de l'atmosphère.

Ici en effet, si l'on ne se contente pas de se faire conseiller et de consommer, mais que l'on cherche des informations plus pointues, il faut vite montrer patte blanche, carte de visite, CV, site Internet (patientez un instant, nous allons vérifier tout ça...), et surtout avoir l'accord du responsable de la communication, sans quoi vous pouvez vous contenter d'observer les plaquettes commerciales de l'entreprise. Même passé ce cap, les réponses sont préécrites et commerciales, et il y'a pas mal de sujets qui restent flous ou qu'il ne faut pas aborder, comme le stockage qui est juste "parfait", Hong Kong mais pas trop humide, quelque soit d'ailleurs les galettes (mais surtout ne demandez pas à visiter les stocks, leur accès est trop "dangereux"). Il faut d'ailleurs faire attention en prenant des photos de la boutique, car si c'est finalement possible, il est par contre strictement interdit que l'on puisse y voir les galettes anciennes (les employés se tiennent devant les vitrines au cas où)... finalement après un certain temps, pourtant agréable, passé à boire du bon thé, on en garde tout de même plus une impression d'opacité et de méfiance peut encourageante qu'un sentiment de confiance...

Ying Kee Tea House (Chan Chau Ying and sons)

2-4 Hysan Avenue, Causeway Bay
Hong Kong

Ying Kee Tea House Ying Kee Tea House Ying Kee Tea HouseThé frais en bouteille produit par Ying Kee Tea House
  • 1.Ying Kee Tea House
  • 3.Ying Kee Tea House
  • 4.Thé frais en bouteille produit par Ying Kee Tea House

Ying Kee est la grande enseigne du thé à Hong Kong. Avec 14 boutiques, Ying Kee, qui est connu de tous à Hong Kong est présent dans presque chaque quartier jusque dans le hall de l'aéroport. Présenté comme la plus vieille boutique de thé de Hong Kong, la première Ying Kee Tea House a bien été fondée en 1881 par Mr. Chan Chau-ying à Quangzhou, en Chine continentale, pour déménager en 1950 à Hong Kong et est aujourd'hui gérée par la 4ème génération de la famille Ying.

On regrettera par contre grandement que cette ancienneté vantée par la communication de Ying Kee ne soit pour ainsi dire plus qu'un argument commercial. Beaucoup de choses se sont passées depuis la fondation de la première boutique en 1881, et quatre générations plus tard il ne reste probablement plus grand chose des intentions du passé. Il est d'ailleurs difficile d'avoir une idée de ce qu'était le Ying Kee d'antan, la maison mère elle même n'ayant aucun document à ce sujet. Ce qui semble surtout motiver le Ying Kee depuis le début des années 2000 c'est l'expansion et le profit. Le gros de la modernisation de la marque à ainsi commencé en 2005, avec un objectif clair et annoncé : devenir une marque internationale. Outre les 14 boutiques de Hong Kong, que l'on a modernisé pour attirer les jeunes, tout en essayant de garder une esthétique d'inspiration "chinoise traditionnelle", Ying Kee vend désormais au Japon, où, après avoir fermé la seule boutique existante, ils distribuent leurs produits en épicerie sous forme de bouteilles plastiques (thé frais industriel), mais est aussi présent en Italie et en Tchéquie

La visite de la boutique Ying Kee la plus connue de Hong Kong, au design contemporain d'inspiration Chinoise, est bien à l'image de cette évolution. Ici, de la carte à la dégustation du thé, tout a été simplifié pour attirer une nouvelle clientèle (en essayant de ne pas trop perdre l'ancienne). Plus de gung fu ou de table à thé, le thé est donné à goûter dans des gobelets en carton. Coté puerh, une gamme de 6 produits, au nom de la marque, sans autre information que leur âge, deux puerh (Pu Er tea) fermentés de 3 et 6 ans d'âge, et des puerh (Pu Er tea) bruts de 7, 9, 15 et 20 d'âge à des prix oscillant entre une cinquantaine à quelques centaines d'euros.

Bref, si les dirigeants semblent très satisfaits de l'évolution et de la croissance de l'entreprise, et si de nombreux consommateurs de Hong Kong et d'ailleurs sont très satisfaits par les thés proposés par cette enseigne, Ying Kee n'a que peu d'intéret pour l'amateur véritable de puerh.



En espérant que ce petit tour d'horizon parmi les meilleures tea shop de Hong Kong vous sera utile et vous permettra d'agrémenter votre prochain voyage à Hong Kong, n'hésitez pas à nous donner vos impressions et avis personnels sur ces établissements!


Une question?
Plus d'information?

Laissez nous votre email, nous vous recontacterons:


Votre nom:
Etes vous:
Votre email:
Votre message: