Le puerh du mois

Juillet 2016: Théiers sauvages de Fengqing 2016

Le puerh du mois, une autre manière de découvrir la diversité des thés puerh!



En collaboration avec La cave à puerh et Terre des Thés, nous sommes heureux de vous proposer le puerh du mois, un focus bref et mensuel sur un puerh qui nous a particulièrement marqué.

Jeune puerh brut, puerh fermenté, vieux arbres, arbres sauvages, stockage Hong-Kongais, vieux puerh, etc, grâce à l'abonnement proposé sur le site de Terre des Thés, vous pourrez chaque mois et pour seulement 24€ (ports compris), recevoir chez vous le puerh du mois, en quantité variable selon la valeur et la rareté des thés (une petite galette, 50g à 200g de vracs, ou parfois un ou plusieurs échantillon de 10g), et découvrir ainsi progressivement les multiples facette de l'univers du thé puerh!

Inscrivez-vous vite sur le site de Terre des Thés pour recevoir le prochain puerh du Mois (aout)!

Juillet 2016: Théiers sauvages de Fengqing 2016 (diaporama)

Pour poursuivre notre exploration des nouveaux crus de ce printemps, nous vous proposons ce mois ci un autre puerh 2016 tout frais. Il provient d'un des terroirs les plus au nord du Yunnan, dans la région de Fengqing, au nord de Lincang. Il provient plus précisément du terroir de Xiang Zhu Qing, où se trouve le doyen des théiers, un vénérable arbre à thé de plus de 3200 ans !

Cet environnement est de grande qualité, à plus de 2000 mètres d'altitude, dont une grande partie est couverte de forêts dans lesquelles se trouvent de nombreux arbres sauvages et des jardins très anciens. La particularité du thé de ce mois ci, produit par Mr. Li Yu Lu, est de provenir exclusivement d'une sélection de très vieux arbres, dont les plus anciens dépasseraient les 1000 ans. Il s'agit d'environ 500 vieux théiers, parmi les plus vieux théiers du Yunnan, qui ne produisent chacun que quelques kilogrammes par an.

Dans ces théiers se trouvent un certain nombre de théiers sauvages, aux arômes typiques d'agrumes (qui nous renvoient au puerh du mois de Janvier), mais aussi des théiers anciens, plantés par l'homme il y a plusieurs centaines d'années, et surtout des théiers transitifs, à cheval entre variété sauvage et théiers domestiqués. Cette variété naturelle d'arbres de natures différentes, dans lesquels se reflètent différentes phases de l'histoire du thé, donne à ce thé une richesse, un équilibre et une complexité toute particulière. Dans ce bouquet, le théier sauvage apporte notamment un nez frais et fleuri, tandis que la variété transitive et de vieille plantation posent une base plus sobre, une structure tannique, du fruit et une bonne richesse aromatique.

Pour accompagner ce puerh, nous vous proposons un autre thé de ce producteur, en petite quantité, produit à partir des mêmes feuilles, mais transformé à la manière d'un thé noir (thé rouge en chine). Si le puerh est en effet sur le devant de la scène depuis les années 90, le thé noir est depuis longtemps la grande fierté du Yunnan, en particulier celui de la région de Fengqing, très réputé pour sa saveur.

L'usage de vieux arbres et de variétés sauvages dans la production de thé noir fin s'est de plus en plus répandu ces dernières années. La richesse et le caractère gustatif de ces feuilles permettent, avec une oxydation adéquate, d'obtenir des thés noirs d'une très grande richesse et d’une complexité aromatique, on y trouve notamment de belles touches de fruits et d'épices.

Dégustation

Ce thé peut se déguster en théière ou en gaiwan. On privilégiera cependant si possible le gaiwan pour mettre en valeur le parfum riche et délicat de ce thé. La grande résistance des feuilles ainsi que l'amertume modérée permettent d'utiliser une eau bouillante et de faire des infusions courtes et successives.

C'est un thé très souple à l'infusion qui supporte une grande latitude dans la préparation, entre à peine deux secondes à plus d'une minute, selon les goûts de chacun.

Il est aussi possible de l'infuser à froid, dans une grande quantité d'eau, avec des durées d'infusions de quelques heures, ce qui produit une boisson particulièrement rafraîchissante !

Maturation

Cette variété de feuille issue de théiers sauvages, que l'on retrouve dans les forêts des hauteurs de Da Xue Shan, possède une maturation rapide et tout à fait étonnante. A leur production et durant leur première année, ces thés présentent des arômes particulièrement frais, dominés par des touches d'agrumes typiques. Après seulement un an ou deux, cette fraîcheur d'agrume s'estompe pour laisser sa place à des touches empyreumatiques rappelant le fumé ! Avec les années, ces touches de fumé finissent par se dissiper et le thé rentre alors dans une dimension boisée particulièrement agréable !

Comme tous les puerh, il est préférable, pour favoriser la maturation du thé, de le conserver dans un récipient légèrement aéré (poche en papier ou en carton, boite entre-ouverte ou régulièrement aérée, etc). Si au contraire vous préférez conserver au mieux ses arômes de jeunesse, vous pouvez le garder à l’abri de l'air dans une poche hermétique.

Bonnes dégustations et rendez-vous le mois prochain!